Nous n’irons plus au bois – Mary Higgins Clark

Bonjour my readers, 

Aujourd’hui je vous présente mon livre coup de cœur du mois de Juillet. Il a été écrit par Mary Higgins Clark et il se nomme Nous n’irons plus au bois. Un thriller psychologique qui nous tourne la tête  !

Résultat de recherche d'images pour "nous n'irons plus au bois"

 

Titre : Nous n’irons plus au bois

Auteur : Mary Higgins Clark

Nombre de pages : 310

Editions : Le Livre de Poche

Prix : 6,00 €

Note : 5/5 COUP DE CŒUR 

 

Cet article se substituera en plusieurs axes: résumé, critique (+ / -), citation. 

Résumé :

Laurie Kenyon, 21 ans, est arrêtée pour le meurtre de son professeur. Tout l’accuse.

Cependant, elle ne se souvient de rien. Sa soeur, Sarah, refuse de croire que Laurie est coupable.

Avec l’aide d’un psychiatre, elle va peu à peu faire revivre le terrible passé de Laurie : son enlèvement à 4 ans, les violences qu’elle a subies, les graves troubles de la personnalité qu’elle a développés depuis, à son insu.

Mais le danger rôde à nouveau : le couple kidnappeur, qui a retrouvé sa trace, redoute ses révélations…

Critique :

Ce roman est tellement bien construit. Il nous tient en haleine du début jusqu’à la fin. Le lecteur n’est pas certain de l’innocence de Laurie Kenyon. Cependant, sa sœur sans relâche ne cesse de l’aider à supporter cette épreuve.

Le travail de l’écrivain est formidable lorsque Laurie durant les séances avec le Psychiatre laisse parler les autres voix dans sa tête. J’en ai même eu des frissons.

Mary Higgins Clark sème de nombreux indices pour nous aider à comprendre ce qui s’est produit durant cette terrible nuit au professeur. D’ailleurs j’ai réussi à deviner quelques moments clés, peut-être que vous feriez de même. Je crois en vous et à votre intuition. 

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas eu un tel coup de coeur. J’étais tellement intriguée que j’ai fini le livre d’une traite. Se mêle à l’intrigue : angoisse, folie, peur, violences,… Un roman noir comme on les aime.

C’était le premier livre de Mary Higgins Clark que je lisais et je peux vous assurer que cela ne sera pas le dernier.

Néanmoins, j’étais un peu déçue sur le travail des chapitres. Dans certains livres comme La Fille du Train je comprends pourquoi l’on nous propose à la lecture plusieurs points de vue. Cependant, dans ce livre je n’ai pas compris pourquoi devrions nous avoir quelques chapitres sur une caissière qui a croisé Laurie enfant. En revanche, j’ai aimé avoir le point de vue de Laurie et des Kidnappeurs pour comprendre certains points de l’histoire.

Citation : 

Je vous livre un petit passage d’un moment où Laurie est chez le Psychiatre et que ses autres personnalités se dévoilent au grand jour.

« Laurie ? ». Elle haussa les épaules. […] « Elle ne répondra pas à cette question ». Sarah avait appris à reconnaître immédiatement la voix de Kate. Justin ne fut pas troublé. « Allez-y Kate? dit-il d’une voix joviale. Vous ne pourrez vous en tirer indéfiniment en tyrannisant Laurie. […] Une certaine entente prudente s’était installée entre Justin et la personnalité qu’était Kate. « Puis-je parler à Debbie maintenant ? »

-Oh, si vous voulez. Mais ne la faites pas pleurer une fois de plus. J’en ai marre des reniflements de cette môme.

-Kate, vous bluffez, dit Justin? Vous protégez Debbie et Laurie et nous le savons tous les deux. Mais vous devez me laisser vous aider. C’est une charge trop lourde pour vous ».

Les cheveux tombant en avant étaient le signal habituel. Sarah eut le coeur horriblement serré en entendant l’enfant effrayée qui s’appelait Debbie. Laurie était-elle ainsi pendant les deux années de sa disparition, en larmes, apeurée, appelant les êtres qu’elle aimait ?

J’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à laisser un commentaire.

XOXO my readers! 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s